Martin Grossi

000007Photographe depuis l’âge de 14 ans à Buenos Aires, j’ai démarré avec un Kodak Retina, aujourd’hui je me consacré à créer des images en noir et blanc de notre vie de tous les jours. Paysages, reportages, situations, voir portraits … nous sommes entourés de beauté. Mon plaisir est de capturer un instant de beauté, de le sublimer, de le partager, et surtout de le transmettre à d’autres générations via le procédé argentique. Aujourd’hui, j’ai de la chance de travailler avec un appareil ancien qui me donne beaucoup de liberté. Un Yashica-D acheté lors de mes études universitaires aux États-Unis en 1976. Cet appareil, gardé précieusement pendant une bonne vingtaine d’années, est devenu mon fidèle compagnon pour toutes mes sorties et mes voyages. Certes, on dit que ce n’est pas l’appareil mais c’est le photographe qui donne lieu à des belles oeuvres, je suis plutôt humble et je reconnais que sans mon petit appareil je serais bien seul et surtout très peu créatif. Après ma première exposition à Paris dans le prestigieux cadre du restaurant « La Locanda » et par la suite, une invitation à participer à la Nuit de la Photo sur la place Saint Sulpice, c’est avec plaisir que je participe à cette première Nuit de la Photo aux Invalides.

 

StructureDeatils