Philippe Deutsch

deutsch-04-bd_7236je parle pas avec des mots

je vois des images

[et des fois je les fais]

 

tenter encore et encore de capter cette trace fugitive

cet infime moment où la lumière traverse le temps

et dessine le corps

 

des instants fugaces

 

Graffiti artist dans les années 80, philippe Deutsch développe des techniques personnelles à la bombe aérosol et entame une carrière de performer (printemps de Bourges, SOS Racisme, les Jeudis du Port à Morlaix…). Il rencontre des compagnies de spectacle de rue et de cirque (Malabar, Archaos, Cirque Baroque, les Tréteaux du Cœur Volant, Couleurs mécaniques…) avec lesquelles il collabore comme performer ou décorateur.

Quelques années derrière un écran d’ordinateur à faire 
des pochettes de disques et des productions multimédias, il retrouve son indépendance et travaille comme graphiste, envisageant l’image sous son aspect le plus global en étant tour à tour ou à la fois affichiste, webdesigner, photographe, vidéaste pour le Cirque Baroque, Cie Tout Fou To Fly, Cahin-Caha, Eolipile, le théâtre Tristan Bernard, l’Envolée Cirque, l’académie fratellini, Francky O’Right…

deutsch-05Pour BlacKbox et les Tréteaux du Coeur Volant, Il renoue avec la peinture en direct, pour faire sortir du noir ses portraits géants à la brosse cette fois et parfois habillés de ses projections video.

C’est au cours de ces rencontres qu’il a pu créer de vrais liens de confiance qui lui permettent de proposer une approche visuelle personnelle : poser son sens esthétique sur ces corps d’artistes en mouvement et présenter aujourd’hui des séries photographiques sous forme d’expositions itinérantes. Ses photographies ont été exposées et publiées en France, Allemagne, Canada, Grèce…

Ce lien étroit entre l’image et le mouvement l’amène aujourd’hui à concevoir des créations lumières, mélant projections et dispositfs pour des spectacles de cirque

et de danse.

www.deutsch-art.info

deutsch@deutsch-art.com